vendredi, juillet 1

Comment trouver un spécialiste pour un service Cloud provider ?

14
Comment trouver un spécialiste pour un service Cloud provider

Selon le résultat des derniers rapports RightScale sur l’état de l’informatique dans le cloud, 91 % des sociétés ont recours à un service de cloud computing public. Les grands groupes tout comme les PME et les freelances IT utilisent, souvent, et ce, de façon régulière des Saas (applications en tant que service), laaS (infrastructures, comme service) et PaaS (Sites en tant que service).

Si vous souhaitez savoir comment trouver un professionnel pour un service Cloud provider, alors découvrez les critères à prendre en compte.

Lire également : Comment héberger un site web à domicile ?

Prendre en compte la sécurité et la conformité des données

La sécurité constitue la préoccupation centrale dans le cloud et le plus souvent dans l’ensemble du secteur IT. Dans un premier temps, déterminez vos exigences sécuritaires en fonction de votre domaine d’activité, votre organisation, mais également des obligations réglementaires. Des opérateurs comme BT BLUE proposent tout un panel de services.

Ensuite, procédez à une comparaison des offres de sécurité des fournisseurs de cloud computing en prenant bien soin de différencier les services inclus des différentes options payantes. La conformité est un autre point important dans la gestion et le stockage des données. Il est donc primordial de comprendre les attentes en termes de RGPD, de définir les responsabilités, etc.

A lire également : Comment enregistrer un fichier .pages en word ? 

Les normes et les certifications

Toujours dans la même perspective de sécurité des données et de conformité, les fournisseurs de cloud sont tenus de se soumettre aux règles reconnues de cadres et standards. On dénombre diverses certifications disponibles et les plus courantes sont entre autres :

spécialiste pour un service Cloud provider

DMTF : qui met en place des règles de gestion ouvertes couvrant les instituts informatiques émergentes et traditionnelles, notamment le cloud.

ISO : les normes ISO aident à cadrer les accords de niveau de service (ISO/19086-1 : 2016) ou la sécurité des données (ISO 27001) ;

CSA : la Cloud Security Alliance tient à jour un registre public et gratuit « STAR » (Security, Trust & Assurance Registry).

La gestion des services cloud

Le cloud computing peut s’avérer être un véritable avantage de productivité, mais à condition que l’architecture soit incluse au flux de travail et à la stratégie globale de l’usager. Concernant le stockage, les 3 principaux fournisseurs de cloud : Amazon, Microsoft et Google proposent des configurations qui se ressemblent, avec plusieurs types de stockage en fonction des besoins.

Par contre, ils comportent des types d’archivages différents avec :

Des stockages froids et chauds pour Microsoft Azur et un chiffrement des données archivées.

Un stockage à froid pour le stockage de Google avec une faible latence ainsi qu’une disponibilité de 99 %.

Un service de rétention long pour AWS avec une mise à disposition des données qui nécessite entre 3 à 5 heures.